Les effets de l’amour sur le comportement et la santé

"Seuls les cœurs malades d'amour se portent en bonne santé" (Aïssa MASROUR).
Cette petite citation (qui est une belle antithèse) résume à elle seule les effets contradictoires de l'amour sur notre santé. Et c'est tout le sujet de cet article qui vise à vous faire prendre conscience des impacts positifs de l'amour mais aussi de ses effets "pervers" sur notre petit être fragile et ce, même si le jeu en vaut la chandelle...

1. L'amour : un antidépresseur naturel

Quand on est amoureux, les ailes magiques de Cupidon nous transcendent : trois hormones agréables et revigorantes appelées phényléthylamine, ocytocine et dopamine sont naturellement stimulées dans notre cerveau et nous ressentons une joie de vivre intense, une euphorie associée à une sensation de lâcher prise et de légèreté.

Comme le dit la chanson d’Édith PIAF "Quand il me prend dans ses bras (...) je vois la vie en rose (...) Et dès que je l'aperçois alors je sens en moi mon cœur qui bat (...) ". Et oui, l'amour nous rend vivant et change notre vision de la vie. On se contente de vivre d'amour et d'eau fraiche, on a moins d'appétit car l'amour nous nourrit (plus besoin de chocolat englouti pendant les crises de déprime affective ce qui est très bon pour notre ligne Mesdames !).

Nous devenons optimistes et nous survolons nos soucis du quotidien comme si on voyait les choses du haut de notre petit nuage d'amour. Cet état de béatitude efface notre stress inutile et renforce nos défenses immunitaires, on est moins fragile et donc moins enclins à développer des maladies (sauf les MST, d'ailleurs à ce propos dans votre fougue amoureuse, pensez-bien à vous protéger !).

Enfin, grâce à cet équilibre psychique, notre énergie est décuplée et nous devenons plus forts pour relever des défis ou affronter d'éventuels ennuis.

2. Le sexe : un élixir de jouvence

L'amour nous épanouit au niveau mental et protège également notre corps : c'est cette particularité qui fait de l'amour une valeur existentielle prépondérante car elle apporte ses bienfaits à la fois dans notre esprit et dans notre corps, d'où cette sensation de bien-être général.

Sans aller jusqu'à dire qu'on a trouvé le Graal, nous pourrions caractériser le sexe comme étant la pierre philosophale qui apporte l'allongement de notre durée de vie et l'éternelle jeunesse 🙂 C'est un sport comme un autre qui pratiqué régulièrement et A TOUT ÂGE à des effets bénéfiques sur notre cœur.

L'activité sexuelle régulière nous aide à nous préserver également de certains cancers tels que le cancer de la prostate pour les hommes grâce à l'orgasme et le cancer du sein pour les femmes notamment grâce à la caresse de leurs tétons qui sécrètent l'hormone ocytocine, précieuse garante du système immunitaire.

Alors Messieurs Dames, si vous n'êtes pas sportif(ve) et que vous souhaitez vous maintenir en bonne santé, faites l'amour régulièrement !

3. Le tourbillon émotionnel de la passion amoureuse

Hélas, Cupidon n'apporte pas que du plaisir et quand il nous lance sa petite flèche bien aiguisée en plein cœur, c'est pour le meilleur mais aussi pour le pire... L'amour est une drogue qui peut nous faire monter au septième ciel ou nous faire tomber au trente-sixième dessous.

Et oui, l'amour est une passion et comme toute passion, elle comporte son revers de la médaille : l'ascenseur émotionnel incontrôlable. Notre taux de sérotonine (hormone du bonheur) dans notre cerveau est malmené et déséquilibré : un cercle vicieux s'installe car oui on est heureux d'avoir trouvé l'amour mais on veut le garder à tout prix on devient dépendant de ce bonheur, on ne vit pas la réalité de l'instant présent. Alors on se fait des films, on a peur de perdre l'être aimé et on s'en rend malade.

Nos émotions sont semblables à des montagnes russes oscillant entre le plaisir, le manque, l'angoisse et le chagrin. Notre métabolisme en est complètement chamboulé incluant des troubles de l'humeur, des troubles alimentaires (nourriture, alcool...), de l'insomnie, une respiration parfois altérée par des crises d'angoisse notamment en cas de jalousie maladive voire des somatisations (réactions physiques à la souffrance) qui peuvent engendrer de sérieuses maladies et ces symptômes sont aggravés lors d'un chagrin d'amour ce qui est destructeur pour notre santé.

Pour finir sur une note positive, malgré les turbulences émotionnelles que procure l'amour, gardez toujours en mémoire cette magnifique réplique de Perdican dans la pièce d'Alfred de Musset "On ne badine pas avec l'amour" : "J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. " Ces mots illustrent
la célèbre citation d'Alfred de Musset : "La vie est un sommeil, l'Amour en est le rêve et vous aurez vécu si vous avez aimé". CQFD 🙂

Votez pour cet article :

Les effets de l’amour sur le comportement et la santé
4.5 (90%) 2 vote[s]