Comment savoir si on est amoureux ?

Ah...voilà une question vieille comme le monde ou presque !

Un des premiers indicateurs : vous pensez sans cesse à l'autre

Vous vous levez, vous pensez à lui ou à elle, vous vous couchez, vous y pensez encore... Mais ce n'est pas tout, un embouteillage et hop, votre esprit vagabonde près de lui ou près d'elle. Oubliées les autres voitures, envolés les conducteurs aux mines renfrognées, vos pensées sont bien loin ! Encore mieux, une réunion barbante ? Un rendez-vous contraignant ? Dès que c'est possible, dès que vous n'êtes plus sous le feu des questions ou que ce n'est plus à vous de parler : vous repensez à l'élu(e) de votre cœur ! Tout devient plus facile du coup : il ou elle existe, il ou elle vous accompagne en tous lieux, la vie est plus belle, les personnes bien plus agréables ! Évidemment, vous êtes avec elles juste à minima !

Vous chantez sans arrêt !

Même si vous n'êtes pas un mélomane avéré, même si d'habitude la musique ne vous procure pas plus de joie que ça et que bien souvent ce n'est guère plus qu'une une bande son pour vous... tout à coup, vous vivez la musique, la moindre parole vous parle, vous rappelle un instant avec l'être aimé, la plus petite mélodie vous fait vibrer...

Des papillons dans le ventre

Lorsque vous êtes amoureux (se), parler à l'autre, le côtoyer, le sentir près de vous est un délice et un supplice !

Tout votre corps est en émoi, un peu comme si l'hiver venait de partir et qu'un merveilleux printemps pointait enfin son nez ! Votre cœur bat plus fort, vos mains sont moites, la gorge est sèche parfois, les gestes un peu saccadés... c'est normal... il faut s'habituer à ce bonheur... Ce n'est pas si courant d'être amoureux (se) : être en accord parfait cœur/corps et âme avec un autre être humain ! Cela tient du petit miracle, votre cerveau le sait bien ! Et il n'a pas la tâche facile, il doit rester le chef d'orchestre d'un corps qui fourmille dans tous les sens, qui tend à oublier les coutumes sociétales... quel challenge !

Même ses défauts vous attendrissent...

Un des derniers points qui enfonce le clou pour savoir si on est amoureux (se) : c'est de se rendre compte que même les manies de l'autre, ce qui pourrait passer pour un défaut ou qui d'habitude chez vos connaissances, voire même chez vous, vous exaspère au plus haut point... là, tout à coup vous trouvez ça charmant !

Chez lui, chez elle, c'est tellement bien, tellement mieux, voire tellement plus craquant...

Pas de doute, vous êtes accro !