Couple non cohabitant : la vie de couple chacun chez soi

Ils s’aiment mais ont décidés de vivre séparément

Vous êtes des milliers d’hommes et de femmes à avoir choisi cette façon de vivre le couple. Cette formule a tendance à séduire les nouveaux amoureux refusant la version du couple traditionnel, où la routine quotidienne risquerait de s’installer trop vite à leur goût. Seulement cette nouvelle mode pourrait être bien plus représentative de notre société qu’on ne le croit. En effet s’aimer « à distance » c’est aussi préserver sa liberté et rester soi-même chez soi, sans avoir à faire de compromis.

Malheureusement aujourd’hui, personne n’a envie de sacrifier son épanouissement personnel sur « l’autel du couple ». Alors au final, est-ce le nouvel idéal amoureux ou juste une sorte d’excuse pour ceux qui ont du mal à s’engager ?

Tout feu tout flamme

En effet vivre séparés permet de préserver ces moments de solitudes qui nous sont si importants parfois, sans heurter la sensibilité de l’autre. Pourtant, pouvons-nous vraiment concilier éloignement et toutes les qualités requises du parfait compagnon aimant et attentionné ?

Figurez-vous que l’autonomie n’est pas porteuse d’éloignement mais se fait plutôt créatrice de liens dans la plupart des relations. De ce fait, quand les amoureux ne vivant pas sous le même toit se voient, ils ont tendance à être beaucoup plus disponible l’un pour l’autre. Ils sont plus relaxés et apprécient ces moments communs plus facilement. Les problèmes sont alors relégués à l’arrière-plan et le désir prend souvent le dessus !

Ce désir accru vient du fait que deux personnes sortant ensemble sans se mettre en « ménage » et se voient souvent entre deux rendez-vous où à l’improviste, donc, vivent « au jour le jour » à la façon de deux jeunes étudiants. La surprise et l’inattendu sont au cœur de ces relations.

Dur dur pour les projet communs !

Seulement... Il y a un hic que vous voyez sans doute se profiler à l’horizon depuis un certain temps. Que faire quand un des deux tourtereaux ne trouve plus son compte dans un tel schéma amoureux ? Le « plan parfait » peut se révéler un véritable enfer à la longue.

En effet, il peut être épuisant de gérer les agendas de chacun, les rendez-vous manqués ou peu satisfaisants ainsi que les petits bonheurs du quotidien. De plus une séparation physique signifie souvent un manque d’implication de chacun dans les projets de l’autre. Et quand cette situation n’est plus choisie mais subie, le quotidien d’une telle relation peut devenir très lourd à porter. Il ne faut pas oublier que certain couples échouent à s’aimer chacun de son côté…